soins & bien-être

    40 ans, les questions à se poser pour soigner notre peau

    La quarantaine atteinte, on se penche avec plus d’attention sur son capital beauté. Pour prévenir autant que «guérir», de la petite retouche make-up à l’injection miracle: conseils et solutions des pros.

    Publié le 
    24 Septembre 2017
     par 
    Jennifer Segui

    Mon regard accuse la fatigue

    Si le problème vient d’une paupière un peu tombante, on peut la tonifier en recourant à la radiofréquence. Si le désagrément esthétique est vraiment majeur, la chirurgie offre des résultats bien plus durables. Concernant la délicate question des cernes, une injection d’acide hyaluronique peut combler le creux. Côté soucis de pigmentation – l’endroit où le cerne est bleuâtre –, le camouflage au maquillage reste la solution la plus efficace.

    Ma peau perd son élasticité

    Entre 35 et 40 ans commencent des changements métaboliques entraînant une modification de l’hydratation, du volume et de la structure de la peau. Ce qu’il faut préserver en premier lieu? L’équilibre hydrolipidique. Pour cela, il faut d’abord avoir une bonne hygiène de vie, bien se nourrir, bouger et éviter l’alcool et la fumée. Pour entretenir la fermeté de l’épiderme, on peut prévoir une séance annuelle de mésolift, de mésothérapie ou de micro-needling. Les trois procèdent à peu près du même principe: à l’aide d’une toute petite aiguille, on injecte dans des parties ciblées du visage des microdoses de collagène, d’acide hyaluronique, une molécule au fort pouvoir hydratant, mélangée, selon les besoins, à diverses vitamines et oligo-éléments.

    Mon teint n’est plus uniforme

    Taches de vieillesse ou marques dues aux hormones – comme le mélasma –, peu à peu le visage accuse le passage du temps. Eté comme hiver, on ne sort jamais sans appliquer un écran total sur le visage, le décolleté et les mains. Afin de tenter d’atténuer ces pigmentations indésirables, le peeling et les traitements au laser ont une certaine efficacité, pour peu que l’on se méfie ensuite du soleil comme de la peste et qu’on s’expose le plus raisonnablement possible.

    J’ai le front de plus en plus marqué

    Votre front commence à ressembler au pictogramme du wi-fi et ses lignes courbes parallèles? Le creux entre vos deux sourcils est de plus en plus marqué? Pour gommer tout ça, on ose le Botox, qui a des effets très efficaces sur la partie supérieure du visage. Contrairement à ce que l’on pense souvent, cette toxine botulique n’a pas d’effet comblant. Elle agit sur les rides dynamiques, celles qui sont liées à des plissements répétés de la peau. En paralysant le muscle, elle le met au repos et efface les sillons. On peut aussi l’utiliser contre les pattes d’oie, sur le bord externe des yeux. Mais le miracle n’est pas éternel et l’opération est à renouveler environ tous les six mois.

    Mon ovale se fait La malle

    Lorsque le bas du visage s’affaisse, les injections d’acide hyaluronique dans les structures supérieures du visage, comme les pommettes, peuvent contribuer à redonner un petit coup de fouet. Les fils tenseurs peuvent aussi représenter une solution efficace. La technique consiste à insérer, après une petite anesthésie locale, de très fins fils résorbables d’acide L-polylactique. Le laser et la radiofréquence peuvent aussi être efficaces pour redonner du tonus au bas du visage et au cou.

    J’ai la bouche moins bien dessinée

    Que c’est énervant! Voilà que notre bouche, jolie et pulpeuse, commence à s’entourer insidieusement de ridules disgracieuses. Au-dessus de la lèvre supérieure, de petites fissures apparaissent et le sillon naso-génien (celui qui descend du nez vers le coin de la bouche) se marque, tout comme la «ligne de la marionnette», qui relie les commissures des lèvres aux côtés du menton. Pour gommer ces fâcheuses marques du temps, que l’on appelle parfois les plis d’amertume (ce n’est pas très charmant!), on peut pratiquer de petites injections d’acide hyaluronique, qui redonnent de la vigueur à ces parties du visage, dont le tissu cutané à tendance à s’affaisser.

    Elles le disent…

    «Depuis mes 40 ans, je ne fais rien de différent qu’avant, sauf que j’aspire à plus de naturel. Je fabrique ainsi mes crèmes moi-même, à base de karité, d’huile de jojoba et de différentes huiles essentielles, dont l’hélichryse italienne.» [Sylviane, 48 ans]

    «Au cap de la quarantaine, plus précisément depuis ma deuxième grossesse, j’ai constaté que ma peau était devenue beaucoup plus sèche. Donc, je bois au minimum 1,5 litre d’eau par jour, sinon ça tiraille. J’utilise aussi au quotidien un sérum en plus de ma crème de nuit (surtout dans la zone joues-bas du visage). Et je fais des masques superhydratants une fois par semaine.» [Fabienne, 43 ans]

    «Côté visage, ma peau est moins mixte et mes problèmes d’acné ont enfin disparu. Du coup, je peux davantage me focaliser sur l’hydratation. Concrètement, ça signifie crème + sérum vraiment très hydratant, sinon cela fait un peu salade qui aurait pris un coup de chaud. Difficile aussi de me passer d’un anticernes: j’ai peu de rides et pas de poches sous les yeux, mais je trouve mon regard plus fatigué qu’auparavant et cela donne un petit coup de frais.» [Elodie, 43 ans]

    «Je me suis mise à l’écran solaire que j’applique dès que je sors de la maison. Je me fais aussi des masques plusieurs fois par semaine et j’ai commencé le sérum. Par contre, j’ai totalement renoncé au fond de teint, car j’ai l’impression que ça marque plus qu’autre chose.» [Sylvie, 45 ans]

    «J’ai deux enfants, je bosse à 100% et le jour de mes 40 ans, j’ai décidé qu’il était temps de m’occuper enfin de moi. J’ai donc réussi à caser dans mon agenda une virée mensuelle chez la podologue, un massage thaïlandais, l’épilation laser et, comme un cri de désespoir, des séances de cryothérapie avec massage anticellulite combiné au laser. Bref la totale. Au-delà des soins, ce qui me fait le plus de bien, c’est d’avoir décidé de m’octroyer un peu de temps.» [Stéphanie, 40 ans]

    Les 10 gestes beauté à adopter à 40 ans

    1. Avoir une bonne hygiène de vie pour mettre toutes les chances de son côté de conserver une belle peau et un teint éclatant.

    2. Gommer sa peau du visage, le contour de l’œil et le décolleté deux fois par semaine pour laisser son épiderme respirer.

    3. Compléter ce traitement par un masque hydratant nourrissant, qui correspond aux besoins de sa peau.

    4. Prendre soin de ses sourcils, car ils sont la signature du visage. On les épile en fonction de la forme de son visage, et on les teint s’ils commencent à se clairsemer ou à virer au blanc.

    5. Opter pour un bon antirides sur le contour de l’œil, plutôt en gel qu’en crème pour une application plus ciblée. En cas de grosse fatigue, passer un glaçon sur le pourtour de l’œil donne un sérieux coup d’éclat.


    © Lavipo

    6. Avoir la main plus légère sur le maquillage afin d’éviter le look «dadame» poudrée.

    7. Choisir un fond de teint moins couvrant, plus aérien, qui marque moins les sillons.

    8. Insister sur le cou et le décolleté qui deviennent aussi importants à cajoler que le visage.

    9. Etre vigilante sur la pilosité du visage due aux modifications hormonales.

    10. Garnir son beauty case de produits en adéquation avec son budget pour pouvoir être généreuse dans l’application sans craindre la faillite personnelle.

    Article réalisé avec la doctoresse Ana Béjar, médecin esthétique et nutrition au centre Dr Burgener, à Lausanne, et Giovanna Russo, esthéticienne et beauty consulting, à Monthey.

    Notre shopping


    © Corinne Sporrer

    Oxygen-Peel, lotion micro-peeling réoxygénante, Laboratoires Filorga Paris, 38 fr. 90 les 150 ml.
    Brume Acti’Age Spray 722, Maria Galland Paris, 44 fr. 50 les 50 ml.
    Advanced anti-aging hyaluron filler, Zoé Lift, 18 fr. 80 les 30 ml.
    Argan Concentré Pur, soin yeux jeunesse, Melvita, 39 fr. les 15 ml.
    Anti-Age Pro, soin de nuit chrono-biologique, Mavala, 54 fr. 50 les 30 ml.
    Aquasource Everplump Night, masque de nuit repulpant effet rebond, Biotherm, 67 fr. 90 les 75 ml.
    Q10 plus C, antirides + energy booster, Nivea, 17 fr. les 50 ml.
    Everlasting Cushion, teint haute tenue & hydratation SPF 50, Clarins, 49 fr. les 13 ml.
    Future Solution LX, crème protection totale SPF 20 jour, Shiseido, 428 fr. les 50 ml.
    Velvet Matte Foundation Stick, fond de teint stick velours mat, Nars, 61 fr. les 9 g.
    Diorskin Forever Undercover, anticernes longue tenue, Dior, 41 fr. 50 les 6 ml.


    A lire aussi:
    Quel soin antioxydant choisir pour une peau plus jeune (et plus belle)?
    Anti-âge: ma peau sous acides
    Soins anti-âge: comment choyer son décolleté

     

    A lire également
    jeune femme qui bronze à lombre
    SPF maximal et composition épurée, les crèmes solaires sont toujours plus sûres. Et indispensables.
    O
    jeune femme mince marchant sur un ponton
    Les soins anti-capitons nous ont lassées, à force de ne pas tenir leurs promesses. Mais le sujet reste une préoccupation.
    O
    fille qui sourit de toutes ses dents
    Et si on s’intéressait aussi aux solutions saines pour notre hygiène buccale? Un beau sourire commence par une dentition étincelante.
    O